De Tout Pour Tous

Affrontement cougar -ourson

cougar

La vie dans la nature n’est pas de tout repos. Il n’y a pas d’espèces d’animaux qui puissent penser que le danger n’existe pas. Il n’y a pas de grosseur, de force, de rapidité ou autres pour échapper aux dangers. Seul le destin, décidera de la durée de leur vie. Il faut que la chance soit au rendez-vous, sinon, c’est la fin. La loi de la nature est parfois très cruelle.

Le bébé ourson se sentait probablement en sécurité mais il ne savait pas qu’il mettait le pied sur le territoire du cougar. Ce n’est pas nécessairement une proie pour cette bête mais il a enfreint un règlement que tous les animaux sauvages connaissent très bien. On ne met pas le pied sur le terrain d’un autre car cette faute peut leur coûter très cher. 

Heureusement, il a compris vite, qu’il fallait se sauver car une mort atroce l’attendait. Son heure n’était pas arrivée car il a eu l’instinct de fuir vers sa mère qui se serait battue jusqu’à la mort pour sauver son rejeton. Ce n’était pas chanceux pour le cougar de continuer la poursuite et d’engager le combat, car c’est lui qui se serait mis en danger. Il a compris qu’il devait abandonner et déguerpir à toute vitesse. Le vidéo qui suit le démontre clairement.

Le cougar ou puma au Québec 

Cette espèce se trouvait autrefois dans presque toute l’Amérique du Nord, là où s’étendait le territoire occupé par les cerfs, sa source de nourriture principale. Il a cependant été victime de la chasse pendant près de deux siècles, sa fourrure étant prisée et sa présence n’étant pas la bienvenue près du bétail. 

Au Québec, sa population n’a probablement jamais été abondante. Depuis 1955, quelques centaines d’observations ont été rapportées. La majorité d’entre elles sont postérieures à 1991, période à partir de laquelle les mentions de couguar pour la province ont été systématiquement recueillies par les gestionnaires de la faune.  L’hypothèse d’un animal échappé d’un jardin zoologique ou gardé en captivité semble la plus plausible. Les principaux facteurs limitatifs de la présence du cougar au Québec seraient sans doute liés aux diverses activités humaines de même qu’à la dispersion des individus, qui auraient de la difficulté à se rencontrer lors de la période d’accouplement.

Chasse:

Les pumas sont carnivores, ils attaquent en général les grands mammifères comme les cerfs ou les élans mais aussi des animaux plus petits s’ils en ont besoin, il leur arrive même de pêcher ou de se nourrir d’insectes. En moyenne, un puma d’Amérique du Nord consomme un cerf tous les sept à dix jours, parfois plus pour une femelle avec des petits. Enfin, le puma peut tuer des animaux d’élevage (chevaux, moutons, vaches, chèvres, etc.)

Les pumas chassent seuls, à l’aube ou au crépuscule, le jour en montagne. Ils traquent leur proie et l’approchent par derrière. Les pumas peuvent fondre sur un animal du haut d’une branche : c’est la chasse à l’affût. Ils tuent leur proie en mordant la base du crâne, brisant ainsi le cou de leur victime. Ils peuvent ainsi s’attaquer à des animaux beaucoup plus gros qu’eux. Ils enterrent ensuite la carcasse ou la recouvrent partiellement afin de la protéger quelques jours des charognards avant de revenir pour s’en nourrir.

Les mâles adultes occupent un territoire qui est marqué par leur urine, leurs déjections ou des traces de leurs griffes sur les troncs, accompagnées d’un marquage odorant. 

Attaques d’humains

Les pumas attaquent rarement l’homme, mais cela peut arriver, surtout lorsque des personnes s’aventurent dans des zones sauvages et privent le puma de ses proies habituelles. Entre 1890 et janvier 2004, on a recensé environ 100 attaques de pumas sur des humains en Amérique du Nord, dont 16 mortelles. En Amérique du Nord, on a compté 53 attaques dans les années 1980, dont neuf mortelles.

Cependant, le puma peut être apprivoisé. Son instinct naturel de prédateur en fait toujours un animal qu’il faut traiter avec prudence car le danger est toujours présent et iimprévisible.

Voir une vidéo intéressante sur ce sujet. 

 

http://www.youtube.com/watch?v=xNRCwF4TStY 

 

Informations tirées de l’encyclopédie  » Wikipedia  » 

Related Articles