ALERTE: Avertissement concernant la maladie de Lyme – Page 2 – Detoutpourtous

De Tout Pour Tous

ALERTE: Avertissement concernant la maladie de Lyme

La piqure de tique

La tique, aussi appelée « pou des bois » est un acarien de la famille des Ixodes qui se nourrit du sang de ses proies en restant ancrée sur leur peau grâce à un crochet. La morsure de tique entraîne des démangeaisons dans les heures qui suivent mais ne provoque pas forcément de douleurs.

On la remarque car le corps de l’insecte dépasse de la peau (sa tête est enfouie). Si vous apercevez un point noir inhabituel sur votre peau, ce pourrait être une tique.

Les tiques vivent dans les bois et les jardins, plus particulièrement dans les hautes herbes et les buissons. Préférant les zones chaudes et humides où la peau est fine, les tiques peuvent aussi sévir derrières les genoux, les oreilles, dans le cou, les aisselles ou encore l’entrejambe.

La première chose à faire est de retirer la tique le plus rapidement possible après la morsure. Plus la tique reste accrochée longtemps, plus le risque d’infection est important. Pour déloger la tique, il faut la saisir délicatement avec une pince à épiler au plus près de la peau. Il ne faut pas tirer dessus mais effectuer des rotations comme pour la « dévisser ».

L’objectif étant de retirer toute la tique, y compris sa tête. Cette opération étant délicate, mieux vaut demander à un médecin ou un pharmacien de la réaliser. La morsure doit ensuite être désinfectée avec un antiseptique.

Voir le site du gouvernement Québecois:

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/maladie-de-lyme/

Related Articles